Depuis la première semaine de janvier, je fait du travail bénévole à Maya Pedal.

Voici de quoi ç’à l’air:

L'atelier

L’atelier

On travaille sur des vélos

On travaille sur des vélos

Shreya travaillant sur un desgranador

Et sur des bicimaquinas. Shreya travaille sur un desgranador

 

Oui, notre calendrier s'est bien rendu au Guatémala

Oui, notre calendrier s’est bien rendu au Guatémala

Advertisements

08/12/2012

Le samedi, randonnée avec d’autres étudiants sur Indian Nose, une montagne qui surplombe San Juan, le village qui est à deux kilomètres de San Pedro. La montagne a la forme d’un visage indigène avec un gros nez, d’où le nom…

Delphino, jardinier de semaine, guide de fin de semaine

Delphino, jardinier de semaine, guide de fin de semaine

Delphino, qui est jardinier à l’école, nous à accompagné pour la randonnée qui devait  durer 45 min. et qui nous a pris presque 2 heures finalement. Faut croire que d’être assis toute la journée à pratiquer son español n’aide pas la forme physique…

Smog!

Smog!

C’était une bonne journée pour faire cette rando et descendre de l’autre côté car samedi est jour de marché à Santa Clara. C’est difficile de passer entre les étals tellement il y a de gens qui circulent.

C'est serré!

C’est serré!

Santa Clara n’est pas une ville touristique, mais on peut quand même sentir un peu de l’influence coloniale espagnole que rend Antigua si intéressante.

Place centrale

Place centrale

Et le retour en pick-up. Ma première ride au Guaté, suivie de ma première expérience en Tuk-Tuk, coeurs sensibles, s’abstenir!

22 personnes dans un pick up: testé!

22 personnes dans un pick up: testé!

03/12/2012

Et voilà, j’ai trouvé l’école parfaite: une coop, pas trop grande, des profs géniaux, des activités gratuites et des cours dans un jardin rempli de fleurs et d’arbres fruitiers.  En en plus….la vue!

Le lac, de la terasse de l'école coopérative.

Le lac, de la terasse de l’école coopérative.

Le café pousse partout à San Pedro, ce n’est donc pas étonnant que l’école offre un tour dans une coopérative située à la limite du village. Vraiment intéressant! Out of 8 students I think I’m the only one who understood the tour! I had no idea I was that good in spanish. Oh wait…..I can understand but still can’t speak it!

Tambour pour séparer grain de la cosse

Tambour pour séparer grain de la cosse

La torréfactrice

La torréfactrice

Mmmm café...

Mmmm café…

Almost better; honey...

Almost better; honey…

They also process the honey of farmers around the village. They can’t export it yet because it’s not pasteurized (not that I mind) but are currently working on a plant.

Work in progress...

Work in progress…

I ended up buying only honey, given the fact that I probably won’t have the occasion to make my own coffee for a while…..but will surely buy some before leaving. I also want to get green beans to experiment with torrefaction.

The drip coffee I tasted on that tour was probably the best I ever had. And I’m picky. And usually only drink espresso. Ok latté too. But I’m still picky…

Voici comment commence mon voyage, pas à partir du début début, mais quand même pas mal à partir du début…

Arrivée à Ciudad Guatemala le 28 novembre après plus ou moins 14 heures de vol/transfert, et à San Pedro la Laguna le lendemain après 8-9h de navette, il était temps que je profite de la vue!

Le lac, de ma chambre

Le lac, de ma chambre

Le lac, de San Pedro

Le lac, de San Pedro

En chemin vers Antigua, j’ai rencontré une bande d’états-uniens, d’australiens et de suisses. Le 31, nous avons traversé le lac en Lancha pour aller faire un tour à San Marcos. C’est un ville ou beaucoup de Gringos plus ésotériques décident de s’arrêter.

Meditation garden in San Marcos

Meditation garden in San Marcos

Rue très photogénique

Rue très photogénique

Retour de San Marcos en Lancha

Retour de San Marcos en Lancha

De retour à l’hôtel, j’ai été malade comme jamais et ce toute la nuit…Dommage car j’étais censée faire une randonnée à 3h pour voir le lever du soleil!

Lundi je décide de quitter l’hôtel et de me prendre en main -lire: me trouver une école d’español- et de faire mes adieux aux gentils surfeurs états-uniens qui sont encore à l’hôtel avec moi. À suivre…

Le surf d'un des états-uniens, digne de mention selon moi

Le surf d’un des états-uniens, digne de mention selon moi